Gestion des couleurs, calibration d’écran et d’imprimante sous linux : Calibration de l’imprimante

Créé le 15 janvier 2009. Dernière modification le 29 juin 2009
 

Chapitre précédent : Calibration de l’écran avec Argyll CMS

La calibration de l’imprimante va consister à imprimer une mire et à analyser les couleurs imprimées. Le matériel nécessaire à cette dernière opération étant assez onéreux la solution la plus simple pour un amateur est d’utiliser les services d’un prestataire. Une fois imprimée, la mire est expédiée par la poste au prestataire qui renvoi le fichier du profil icc par mail quelques jours plus tard. Cette opération peut se faire chez Profil ICC.com, Christophe Métairie ou Color-Academy mais il doit en exister d’autres.
En fonction de la qualité du profil, le coût de cette opération varie de 20€ à 55€ chez Profil ICC.com ou de 20€ à 60€ chez Christophe Métairie.

Le driver d’impression

Le driver d’impression standard de Linux ne gère pas les couleurs ni les profils d’imprimantes. A ma connaissance 2 programmes seulement le permettent : TurboPrint et PhotoPrint.

TurboPrint est un programme propriétaire et payant. Il est téléchargeable sur le site de TurboPrint et utilisable gratuitement pendant un mois.

PhotoPrint est disponible dans les dépots Ubuntu et assure aussi d’autres fonctions intéressantes (mise en page de plusieurs photos sur une même page A4) mais fourni des impressions de très mauvaise qualité avec mon imprimante HP bien que celle-ci soit reconnue et listée dans le programme [1].

Dans ce qui suit, je décrirais une méthode permettant d’utiliser un profil d’imprimante avec le driver standard. Cela fait perdre un peu de temps par rapport à l’utilisation de TurboPrint mais on obtient les mêmes résultats [2]. Cette méthode, adaptée à Gimp, est inspirée de celle décrite ici pour CinePaint sur le site Linux Photography.

Impression de la mire

La mire se présente comme une feuilles A4 (ou plusieurs pour les profils de meilleure qualité) remplie de carrés de couleur.

PNG - 25.6 ko
Mire Profil ICC.com

Pour imprimer la mire il faut l’ouvrir avec Gimp après avoir désactivé la gestion des couleurs. Il faut ensuite l’imprimer en faisant bien attention à ce que l’impression soit bien à l’échelle 1. En effet pour des formats proches du A4, et en fonction des marges non imprimables de l’imprimante, le driver peut réduire la taille pour que tout rentre à l’intérieur des marges. Pour cela il faut connaitre la résolution de l’image à imprimer. Cette information est obtenue facilement avec Image / Échelle et taille de l’image.... Ici, par exemple la résolution est de 101,6 points par pouce.

Dans l’onglet Paramètres de l’image de la fenêtre d’impression, il faut vérifier si la résolution est la même que celle notée précédemment.

Si ce n’est pas le cas, comme dans l’exemple ci-dessus, il faut cocher la case Ignorer les marges de pages puis rentrer à la main la bonne résolution. Dans ce cas des parties de l’image risquent de ne pas être imprimé. Ajuster éventuellement la position pour que tous les carrés de couleur soient entièrement imprimés.

Après impression laisser la feuille sécher à l’air libre au mois une nuit pour laisser aux couleurs le temps de se stabiliser avant de la poster.

Utilisation du profil d’imprimante

Après réception du profil de l’imprimante il faut le mettre dans le répertoire système adéquat avec la commande [3] :

sudo cp mon_profil_imprimante.icc /usr/share/color/icc


Il faut ensuite le définir comme Profil de simulation d’impression dans les préférences de la gestion des couleurs de Gimp.
 
On peut ainsi avoir, à l’écran, une idée de ce que va donner l’impression en passant en mode Simulation d’impression.

Pour l’impression proprement dites il va falloir convertir l’image dans l’espace de l’imprimante. Pour cela il faut aller dans Image/Mode/Convertir en un profil de couleurs.... Dans la fenêtre qui s’ouvre il faut choisir le profil de l’imprimante et le mode de rendu puis cliquer sur Convertir.

L’image prend alors des couleurs un peu bizarres (ce qui est normal) et il ne reste plus qu’a l’imprimer. On fera attention à ne pas écraser l’image originale avec celle-ci qui n’est destinée qu’a l’impression.

On pourrait être un peu inquiet en voyant, pour la mire, les différences entre l’image à l’écran et la version en simulation d’impression (ou sa version imprimée). Cette différence est bien moindre pour des photos "réelles". Si on fait 2 impressions de cette mire, une sans application du profil d’imprimante et une avec, on pourra comparer avec la version affichée à l’écran et être convaincu que celle avec l’application du profil est plus proche de celle de l’écran que l’autre.

Pour une image plus réelle, comme l’image de test d’imprimante suivante :

Téléchargeable à l’adresse http://www.jirvana.com/printer_test... (attention cette image au format tif 16 bits a une taille d’environ 40 Mo) on verra que les différences les plus importantes sont au niveau des carrés de couleurs et des dégradés. Pour les autres parties de l’image ces différences sont beaucoup moins marquées.

Chapitre suivant : Pour aller plus loin et quelques liens

 

Notes :

[1Il semblerait qu’il fonctionne avec les imprimantes Epson : voir ici sur le site Linux Photography.

[2A l’œil, je n’ai pas vu de différences entre les 2 méthodes que ce soit en impression sans gestion des couleurs ou en utilisant le profil de l’imprimante. Sachant, bien sûr, que l’œil n’est pas un instrument d’une grande précision ...

[3Vous pouvez, comme pour le profil d’écran le mettre dans tout autre répertoire de votre choix.



Retour en haut de la page